Accueil

christophe_faureChristophe Fauré est psychiatre et psychothérapeute, spécialisé dans l’accompagnement des Ruptures de Vie : deuil, maladie grave et fin de vie, séquelles post-traumatiques (EMDR), séparation, divorce, transition du milieu de la vie.

Que ce soit par la disparition d’un être cher ou la perte d’une relation d’amour, il existe un processus dont il est important de connaître les clefs pour traverser cette souffrance du mieux possible. Le cœur de son travail se fonde sur la conviction que chacun d’entre nous porte en lui d’insoupçonnables ressources pour se libérer de l’étau de la peine et parvenir enfin à l’apaisement.

S’appuyant sur une expérience riche en rencontres et partages depuis plus de 20 ans, il est l’auteur de plusieurs ouvrages de référence aux éditions Albin Michel sur le deuil et la maladie grave.

Depuis plusieurs années, Christophe Fauré explore également la complexité du lien d’amour au sein du couple dans ses ouvrages « Le couple brisé : se reconstruire après la rupture », « Ensemble mais seuls : apprivoiser le sentiment de solitude dans le couple », « Est-ce que tu m’aimes encore ? : Se reconstruire après l’infidélité » et « Maintenant ou jamais » qui est consacré, de façon plus large, à la Transition du Milieu de la Vie (45/55 ans)

Son prochain ouvrage « Comment t’aimer toi et tes enfants ? : le défi de la famille recomposée » (sortie octobre 2014) aborde la complexité de la famille recomposée.

2 semaines

Christophe Fauré

#Partage

🙏 Bonjour à toutes et à tous,

"Nous voici arrivé à la 6ième et dernière Paramita : la Paramita de la Sagesse ou Prajna Paramita. C’est une des plus complexes à comprendre car elle résulte des 5 premières et les englobe toutes à la fois.

Elle peut s’énoncer comme "La Forme (tout ce qui se manifeste : nos pensées, nos constructions mentales, mais aussi tous les objets extérieurs perçus par nos sens (ce que nous voyons, entendons, sentons…) est le Vide (non pas le Néant, mais l’absence d’existence propre et indépendante, "existant en soi et par soi"). De même, le Vide est la Forme : l’absence d’existence propre est la nature profonde de tout ce qui se manifeste.

Le Vide est la Forme, la Forme est le Vide…

Un peu compliqué quand on lit cela sur son smartphone, non ? C’est pourtant le cœur du cœur de l’enseignement du Bouddha. Comprendre que la Réalité telle que nous la percevons n’a pas la réalité fixe et immuable que nous lui attribuons, que sa nature profonde est "Vacuité", non pas Néant, mais vide d’existence propre, n’existant qu’en interdépendance – on parle de "co-production conditionnée".

Un peu comme un arc en ciel : on le voit, il "existe", ou plutôt : il se "manifeste" – c’est incontestable. Ceci est sa Réalité Relative. Et pourtant, il n’existe que grâce à la conjonction passagère (impermanente) de conditions particulières au soleil, aux nuages, à la pluie… : il "n’existe" pas réellement en tant que tel. Si ces conditions changent, l’arc en ciel disparaît. Il n’existe pas "ailleurs" : il n’a tout simplement pas d’existence propre. Il n’existe qu’en interdépendance avec d’autres conditions. Ceci est sa Réalité Ultime.

Il en va de même de ce qu’on appelle notre "Ego"… L’Ego comme un arc en ciel…

Cela est un aspect essentiel de la Prajnaparamita : voir le Réel tel qu’il est, Réalité Relative et Réalité Ultime, en même temps, indissociable l’une de l’autre, comme les deux faces d’une même pièce – et intégrer cette vision dans le quotidien, jour après jour. Vous voyez… C’est vraiment un chemin intérieur pour parvenir à cette compréhension… Cela demande un petit peu de temps, de constance, de patience, et d’effort… Les autres Paramitas en définitive ☺… Rassurez-vous : on ne comprend jamais à la première lecture : c’est hyper profond, mais – paraît-il car je suis loin d’avoir parachevé cette Paramita ! – c’est d’une hallucinante simplicité et clarté quand on le réalise !

Cette Réalisation est-elle le fondement du Bonheur Ultime ? Ce qu’on appelle le Nirvana ?

Oui, sans l’ombre d’un doute ☺ - les Grands Maîtres l’ayant réalisé en sont la preuve vivante. C’est inspirant et encourageant ! Cela vaut le coup de chercher à comprendre, encore et encore !

Je vous embrasse
Christophe"
... En voir plusEn voir moins

#Partage

🙏 Bonjour à toutes et à tous,

Nous voici arrivé à la 6ième et dernière Paramita : la Paramita de la Sagesse ou Prajna Paramita. C’est une des plus complexes à comprendre car elle résulte des 5 premières et les englobe toutes à la fois.

Elle peut s’énoncer comme La Forme (tout ce qui se manifeste : nos pensées, nos constructions mentales, mais aussi tous les objets extérieurs perçus par nos sens (ce que nous voyons, entendons, sentons…) est le Vide (non pas le Néant, mais l’absence d’existence propre et indépendante, existant en soi et par soi). De même, le Vide est la Forme : l’absence d’existence propre est la nature profonde de tout ce qui se manifeste. 

Le Vide est la Forme, la Forme est le Vide… 

Un peu compliqué quand on lit cela sur son smartphone, non ? C’est pourtant le cœur du cœur de l’enseignement du Bouddha. Comprendre que la Réalité telle que nous la percevons n’a pas la réalité fixe et immuable que nous lui attribuons, que sa nature profonde est Vacuité, non pas Néant, mais vide d’existence propre, n’existant qu’en interdépendance – on parle de co-production conditionnée. 

Un peu comme un arc en ciel : on le voit, il existe, ou plutôt : il se manifeste – c’est incontestable. Ceci est sa Réalité Relative. Et pourtant, il n’existe que grâce à la conjonction passagère (impermanente) de conditions particulières au soleil, aux nuages, à la pluie… : il n’existe pas réellement en tant que tel. Si ces conditions changent, l’arc en ciel disparaît. Il n’existe pas ailleurs : il n’a tout simplement pas d’existence propre. Il n’existe qu’en interdépendance avec d’autres conditions. Ceci est sa Réalité Ultime. 

Il en va de même de ce qu’on appelle notre Ego… L’Ego comme un arc en ciel…

Cela est un aspect essentiel de la Prajnaparamita : voir le Réel tel qu’il est, Réalité Relative et Réalité Ultime, en même temps, indissociable l’une de l’autre, comme les deux faces d’une même pièce – et intégrer cette vision dans le quotidien, jour après jour. Vous voyez… C’est vraiment un chemin intérieur pour parvenir à cette compréhension… Cela demande un petit peu de temps, de constance, de patience, et d’effort… Les autres Paramitas en définitive ☺… Rassurez-vous : on ne comprend jamais à la première lecture : c’est hyper profond, mais – paraît-il car je suis loin d’avoir parachevé cette Paramita ! – c’est d’une hallucinante simplicité et clarté quand on le réalise ! 

Cette Réalisation est-elle le fondement du Bonheur Ultime ? Ce qu’on appelle le Nirvana ?

Oui, sans l’ombre d’un doute ☺ - les Grands Maîtres l’ayant réalisé en sont la preuve vivante. C’est inspirant et encourageant ! Cela vaut le coup de chercher à comprendre, encore et encore ! 

Je vous embrasse
Christophe

 

Commenter

✨🙏✨💖✨🙏✨

J'en suis certaine Christophe que ce chemin mène au bonheur, à la sérénité..... J'ai commencé à l'emprunter il y a quelques années..... Ça transforme positivement.... La vie est le chemin...On n'a jamais fini mais lorsqu'on est entré dans cette "spirale" c'est magique, beaucoup de bien être, de légèreté, de facilité..... Douce et belle journée à vous. Bien à vous

🙏

Ton commentaire est clair et efficace..l'exemple de l'arc en ciel est bien posé 😊🙏

Bonjour pas facile🙏

Namaste 😊

merci merci merci ❤️❤️❤️❤️❤️❤️

Gratitude 💖💖💖

Merci!

L'exemple de l'arc-en-ciel est «parfait». Merci.

Oui l'exemple de l'arc-en-ciel est très concret en effet, on comprend mieux le sens de "la relativité" des choses, quelles qu'elles soient.

Bonjour, oui encore un long chemin. Merci.

... et quelle magnifique photo !

+ Voir plus de commentaires

2 semaines

Christophe Fauré

#Livre #Poche

📚 Pour terminer la semaine, je vous propose de découvrir ou redécouvrir mes livres paru aux éditions Le Livre de Poche.

👉http://vu.fr/xJp

Bonne journée et bon week-end.
... En voir plusEn voir moins

#Livre #Poche

📚 Pour terminer la semaine, je vous propose de découvrir ou redécouvrir mes livres paru aux éditions Le Livre de Poche.

👉http://vu.fr/xJp

Bonne journée et bon week-end.

3 semaines

Christophe Fauré

#Reconnaissant

😃 Bonjour,
Vous êtes à présent plus de 2000 abonnés sur ma page. Je tenais à vous remercier.
Bonne journée.
Christophe.
... En voir plusEn voir moins

#Reconnaissant 

😃 Bonjour,
Vous êtes à présent plus de 2000 abonnés sur ma page. Je tenais à vous remercier.
Bonne journée.
Christophe.

 

Commenter

Merci à vous d'en avoir créer une 🙂

Que votre journée soit belle

Merci à vous Christophe ! Très belle journée!

Douce et lumineuse journée à vous Christophe 🌞

Merci à vous, pour le partage de vos connaissances.

Merci à vous

Merci. Belle journée à vous !

merci pour vos partages

Merci à vous.

🙏💫🌾👐

Merci à vous de partager toutes ces belles choses qui font du bien et inspire du positif . Plein de gratitude.

Mercià vous !

Merci à toi , je faits la lecture présentement de votre livre 'Vivre le deuil au jour le jour' et cela m'aide dans mon deuil ,

+ Voir plus de commentaires

3 semaines

Christophe Fauré

#Partage

🙏 Bonjour à toutes et à tous,

Nous voilà arriver à la 5ième des 6 Paramitas : la Dhyana Paramita ou Paramita de la Méditation. Comme pour les précédentes, c’est un entrainement de l’esprit qui demande constance et régularité. Comme l’écrit le maître Zen Vietnamien Thich Nhat Hanh : « La méditation n’est pas une évasion, c’est une rencontre sereine avec la réalité »

En tibétain, « Méditer » se dit « gum », ce qui signifie « s’habituer à », « se familiariser à ». A quoi ? A notre esprit quand il se pose dans son état naturel, quand il observe le torrent tumultueux de ses propres pensées, sans pourtant chercher à en stopper le cours. C’est rester sur la berge, s’asseoir en silence et regarder ce brouhaha, sans interférer. Simplement regarder et respirer. Un souffle à la fois.

Ainsi, l’esprit se calme, l’agitation se décante et la clarté, la quiétude intrinsèque à notre esprit se révèle à elle-même.

Car elle est déjà là. Il n’y a pas à chercher ailleurs qu’au cœur du cœur de nous-mêmes. Elle est là, même quand nous sommes submergés par les tourments de nos vies.

Prendre l’habitude de se poser. Faire la paix avec ce qui est, quel que soit ce qui est. Douloureux, pas douloureux. Heureux, pas heureux… Juste laisser être. Laisser faire.

Ceci est l’essence de Dhyana Paramita : elle pose les fondations et ouvre la voie à la dernière Paramita – la Prajna Paramita : la Paramita de la Sagesse…

Je vous embrasse

Bonne journée.
... En voir plusEn voir moins

#Partage

🙏 Bonjour à toutes et à tous,

Nous voilà arriver à la 5ième des 6 Paramitas : la Dhyana Paramita ou Paramita de la Méditation. Comme pour les précédentes, c’est un entrainement de l’esprit qui demande constance et régularité. Comme l’écrit le maître Zen Vietnamien Thich Nhat Hanh : « La méditation n’est pas une évasion, c’est une rencontre sereine avec la réalité »

En tibétain, « Méditer » se dit « gum », ce qui signifie « s’habituer à », « se familiariser à ». A quoi ? A notre esprit quand il se pose dans son état naturel, quand il observe le torrent tumultueux de ses propres pensées, sans pourtant chercher à en stopper le cours. C’est rester sur la berge, s’asseoir en silence et regarder ce brouhaha, sans interférer. Simplement regarder et respirer. Un souffle à la fois.

Ainsi, l’esprit se calme, l’agitation se décante et la clarté, la quiétude intrinsèque à notre esprit se révèle à elle-même.

 Car elle est déjà là. Il n’y a pas à chercher ailleurs qu’au cœur du cœur de nous-mêmes. Elle est là, même quand nous sommes submergés par les tourments de nos vies.

Prendre l’habitude de se poser. Faire la paix avec ce qui est, quel que soit ce qui est. Douloureux, pas douloureux. Heureux, pas heureux… Juste laisser être. Laisser faire.

Ceci est l’essence de Dhyana Paramita : elle pose les fondations et ouvre la voie à la dernière Paramita – la Prajna Paramita : la Paramita de la Sagesse…

Je vous embrasse

Bonne journée.

 

Commenter

Merci 🙏🏻

🙏🏻

Une rencontre sereine avec la réalité....à méditer Assia Aziz

Pas facile après tous les deuils qui me touchent depuis 18mois dt mon fils et ma mère 🙏merci d exister

🙏🏻

MERCI! Vraiment MERCI!

Vous avez choisi une photo magnifique pour accompagner votre partage M.Christophe...les ronds dans l'eau ...se rendent jusqu'à moi...Ça alors, je ne sais pas si c'est le "voisinage" chez Albin Michel et finalement je le crois, parce que ces ronds dans l'eau sont de la même famille que ceux évoqués et bien réels, pas seulement virtuels et imaginaires, dans le Madame Pylinska et le secret de Chopin de M. Éric Émmanuel. C'est comme si j'avais les pieds dans l'eau et que ces ronds s'étaient rendus jusqu'à moi ! Je vais les partager aussi ! Merci ! Belle journée ! 🙏🏻❤️☀️

Tout simplement... Merci 🕉

🙏Merci

J'adore vous lire, c'est plein de sagesse. Namaste du Québec

Merci de Rome 😊

Bonjour, laisser être. Merci.

+ Voir plus de commentaires

Voir plus